Bien faire son deuil : voici 3 conseils pour y arriver efficacement

Traverser une période de deuil n’est jamais facile. C’est une épreuve qui vous apprend à être patient envers vous-même, et les autres. Ces derniers ne sont pas toujours en mesure de comprendre ce que vous ressentez. Malgré tout, la tristesse fait partie des émotions qu’il est tout à fait normal de ressentir. Il ne sert à rien de vouloir la bloquer, car elle est nécessaire à votre reconstruction. Quels sont les meilleurs conseils pour bien faire son deuil ?

1.      Acceptez le deuil

Une fois que les pompes funèbres Noël se sont occupées de la cérémonie d’enterrement, vous devriez penser à accepter votre deuil. Cette étape est primordiale pour mieux surmonter ce que vous ressentez. Accueillez, mais surtout écoutez votre peine. Montrez-vous vulnérable si vous en avez besoin, et exprimez surtout toutes vos émotions. Il est tout à fait normal d’avoir du chagrin au cours de cette période. Alors, n’essayez pas de paraitre fort ou garder vos ressentis à l’intérieur de vous.

Ne coupez pas les ponts avec la vie. Vous avez besoin de continuer à vaquer à vos tâches et occupations quotidiennes. Essayez autant que possible de renouer avec vos habitudes. Cependant, prenez le temps de pleurer de tout votre cœur si le besoin se fait sentir. Isolez-vous avec vos mouchoirs, et laissez les larmes s’échapper. Pendant ces moments, parlez avec la personne disparue. Dites votre tristesse, votre colère, et même vos regrets. Ne gardez rien à l’intérieur de vous.

2.      Aidez vos proches et acceptez l’aide en retour

Malgré toute la peine que vous ressentez, rappelez-vous que vous n’êtes pas la seule personne à souffrir de cette disparition. Pendant cette période, ne perdez pas de vue que vos proches aussi ont besoin de réconfort. En soutenant votre entourage, vous vous donnez ainsi la possibilité d’aller mieux. Votre chagrin sera dans une certaine mesure, amoindri. Sachez que surmonter un deuil n’est pas linéaire.

Cette tristesse ressentie peut s’envoler, pour mieux ressurgir des mois plus tard. Par contre, d’autres personnes sont en prise perpétuelle avec cette douleur. Dans ce cas, la tristesse se mue en dépression. La meilleure manière de dépasser cette épreuve consiste à demander de l’aide. Tournez-vous vers un proche, ou alors un psychothérapeute. Au besoin, vous pourriez même intégrer un groupe de paroles. C’est un cadre idéal sécurisant pour s’ouvrir, et partager ses émotions.

En vous allégeant, vous retrouverez progressivement le sourire.

3.      Reconstruire sans ressentir la culpabilité

Pendant la résolution du deuil, vous devrez tenter de retrouver le goût de vivre. Cette étape correspond à l’acceptation, puisque vous avez compris et accepté la perte. Il est possible que vous ressentiez parfois de la tristesse, mais après avoir retrouvé votre plein fonctionnement. Apprenez tout doucement à vivre sans l’être que vous avez perdu. Recommencez à vous investir sur le plan psychique.

Progressivement, vous accepterez la mort et lui trouverez parfois un sens. Une fois que vous avez intégré votre deuil dans le psychisme, une présence intérieure se substituera à la perte. C’est une bonne nouvelle, car la guérison est proche. Retrouvez alors de l’énergie dans de nouveaux projets, et un nouveau sens à votre vie.

Rate this post

Laisser un commentaire